Capri

Avec Valérie Donzelli et Jérémie Elkaïm

Image : Caroline Champetier. Son : Yolande Decarsin. Montage Camille Maury. Mixage : Mikaël Barre
Produit par le Jeu de Paume
© Collection Fondation Louis Vuitton

Un couple se dispute au rythme de répliques tirées du répertoire des téléfilms. Ces phrases toutes faites, clichés psychologiques et automatismes de scénaristes qui appartiennent au fonds commun et universel des dialogues de films, ont-ils encore un sens ? Mis bout à bout, permettent-ils de bâtir une scène ? Qu’en est-il de leur justesse ? Le second degré doit s’imposer. Pourtant, rattrapée par le jeu des comédiens, cette distance se désactive et s’effondre peu à peu. Il y a bien un sens à l’origine, ni plus ni moins que cette chanson absurde entendue par hasard à la radio qui nous fait pleurer. OscarWilde disait quelque chose comme : Il ne faut pas médire des lieux communs. On met des siècles pour en faire un.

A couple is having an argument using borrowed lines from made-for-TV movies. Do these ready-made sentences, psychological clichés and mindless screenwriters’ words from the universal database of movie dialogue still mean anything? Strung one after another, can they still create a scene? Can they still ring true at all? At face value, they seem tongue-in-cheek. Yet with skillful acting, the lines are blurred. These words certainly had meaning once, every bit as much as that silly song heard by chance on the radio that makes us cry. To paraphrase Oscar Wilde: “Do not speak evil of the commonplace. It takes centuries to get there.”